Cette robe montre à quelle fréquence les femmes se font toucher sans leur consentement

Depuis le début du mouvement #MeToo en 2017, de nombreuses entreprises parlent de harcèlement sexuel et de féminisme dans leurs campagnes publicitaires. Il n’est pas surprenant que ces entreprises soient louées pour avoir utilisé la publicité pour une bonne cause.

Récemment, la société suisse de boissons Schweppes a fait équipe avec l’agence de publicité brésilienne Ogilvy et a décidé de travailler sur sa nouvelle campagne intitulée « Dress For Respect » (s’habiller pour se faire respecter), qui visait à faire la lumière sur le harcèlement sexuel des femmes au Brésil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *