Un café japonais a trouvé un moyen d’employer des personnes paralysées comme serveurs

Les robots serveurs ne sont pas un nouveau concept dans le domaine de la technologie. Ils sont déjà utilisés dans plusieurs cafés, comme le restaurant Naulo au Népal, qui emploie trois serveurs humanoïdes appelés «Gingers». Cependant, une startup Ory Lab a porté ce concept à un tout nouveau niveau.

Ce mois-ci, un café Dawn Ver Beta a ouvert ses portes à Tokyo, au Japon, pendant deux semaines. Il utilisait les robots d’Orly Lab pour servir les clients et la chose la plus brillante au sujet du café est que tous les robots étaient contrôlés à distance par des personnes gravement handicapées, dans le seul but d’aider les personnes handicapées à acquérir une plus grande indépendance.

Il y avait 10 personnes travaillant au café. Les employés souffraient de maladies telles que la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et d’autres lésions de la moelle épinière. Ils ont exploité des robots de 4 pieds appelés OriHime-D, à partir de leur domicile et ont été payés 1 000 yens (9 $) l’heure.

Les robots ont été contrôlés à l’aide d’un ordinateur qui suit les mouvements oculaires de personnes alitées. Cela leur permettait de déplacer des robots, de leur faire ramasser des objets et même de parler aux clients. Pour l’essentiel, les personnes handicapées avaient la possibilité d’utiliser ces robots à titre de «mandataires». « Je veux créer un monde dans lequel les personnes qui ne peuvent pas bouger leur corps puissent aussi travailler », a déclaré Kentaro Yoshifuji, PDG d’Ory Lab. Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *